Anne

Anne est la voisine de mon papa.  Il a 85 ans, habite seul à 60 km de chez moi. En mars 2020, lors du premier confinement, Anne a pris soin de papa et de ma maman, décédée en août 2021. Je ne pouvais pas me rendre chez eux lors du confinement. Maman était atteinte d’un cancer en stade terminal et sa prise en charge médicale a été arrêtée avec l’arrivée du COVID sans que les soins palliatifs n’aient pris le relais.

Anne, mon héroïne, a pris soin d’elle nuit et jour et l’a accompagnée jusqu’à la dernière minute.  Elle a veillé à ce qu’ils ne manquent de rien. Elle prenait soin de maman depuis plusieurs années et continue à veiller sur mon papa au quotidien : elle fait ses courses, lui fait des bons petits plats, l’aide dans son ménage, lui rend visite souvent… Elle fait preuve de bienveillance et dévouement tous les jours.  J’ai beaucoup de chance de l’avoir car je sais que je peux compter sur elle ! Anne a 52 ans, mère de 2 enfants, elle est infirmière urgentiste au CHU Saint-Pierre à Bruxelles, et s’est beaucoup investie lors de la pandémie à son hôpital.

Elle mérite sans nul doute cette distinction car elle est le rayon de soleil de la vie de papa !